Le congrès du GFR est la réunion annuelle des rhéologues français. L’édition 2017 était très réussie avec un programme social intéressant dans la très belle ville de Nice.

Le congrès a enchaîné des sessions posters, quatre conférences plénières et des présentations orales avec entre autre celle de Frédéric Fraïsse qui a présenté la « Caractérisation de suspensions de nanoparticules de SiO2 » (voir photo ci-contre). Le congrès prévoyait également des espaces des discussions informelles et conviviales autour des stands d’exposition d’instruments auxquels nous avons participé.

Au cours du dîner de Gala, plusieurs prix ont été distribués dont :

LeGFR2-recadree prix du meilleur poster à Julie Godefroid, étudiante à l’ESPCI Paris, pour son affiche sur les « Mécanismes physico-chimiques impliqués dans la fabrication de capsules de céramique », récompensée par Malvern Panalytical, en présence du Professeur Philippe Cassagnau (Université Claude Bernard Lyon 1, Directeur de l’UMR 5223, Président du Groupe Français de Rhéologie et Directeur du pôle de recherche Lyon Polymer Science & Engineering).

Le Prix Maurice Couette a été décerné à Guillaume Ovarlez (Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire du Futur CNRS-Solvay, Pessac, France), utilisateur dès la première heure des rhéomètres Kinexus de Malvern Panalytical, qui a présenté ses travaux sur les inhomogénéités dans les écoulements de suspensions concentrées pour lesquels des rhéomètres de la gamme Kinexus ont été utilisés.

Plus d’informations en lisant ce blog : Présentation de travaux sur les inhomogénéités dans les écoulements de suspensions concentrées

Publications: